À propos

Aménagement forestier coopératif des Appalaches

Une coop pour et par ses membres…

 


 

Historique

La mise en place des groupements forestiers au Québec

Il y a maintenant un peu plus de quarante ans, en réaction à la fermeture des paroisses dites marginales et non viables économiquement sur le territoire du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie, des milliers de citoyens s’unissent pour conserver leur droit de demeurer là où ils sont nés. Ils donneront le nom d’Opérations dignité à leur mouvement de contestation. Leur revendication : vivre de la principale ressource disponible dans leur milieu, la forêt. Cette démarche allait ainsi donner naissance au premier groupement forestier au Québec, celui du Groupement Agro-Forestier de la Ristigouche, à l’Ascension-de-Patapédia, dans la région de la Matapédia.

L’idée fut reprise dans l’ensemble des régions du Québec et en 1975, seulement quatre ans plus tard, on comptait déjà 17 organismes de gestion en commun en activités. Actuellement, 42 groupements forestiers sont présents à l’échelle du territoire occupé par la forêt privée du Québec.

Au Québec pour l’année 2012-2013, on dénombrait près de 34 500 propriétaires membres des groupements forestiers pour une superficie sous aménagement de 1,5 millions d’hectares et créant ainsi 2 300 emplois spécialisés.

Aménagement forestier coopératif des Appalaches

C’est en décembre 1974 qu’Aménagement forestier et Agricole des Appalaches inc. voit le jour, à La Patrie. Au fil du temps, la mission, les valeurs et les objectifs sont demeurés essentiellement les mêmes.

AFCA est officiellement reconnu comme une coopérative forestière en 2012 et devient alors l’une des deux coopératives forestières de la région. Ce changement visait à solidifier l’engagement principal, soit de contribuer pleinement au développement durable du milieu à partir de l’ensemble des ressources forestières.

Les lignes directrices qui permettent aux coopératives de mettre leurs valeurs en pratique sont les suivantes :

  • Adhésion volontaire et ouverte à tous
  • Pouvoir démocratique exercé par les membres
  • Participation économique des membres
  • Autonomie et indépendance
  • Éducation, formation et information
  • Coopération entre les coopératives
  • Engagement envers la communauté

 

En 2019, la coopérative regroupe 1300 membres et offre des services à plus de 500 clients pour une superficie sous aménagement de 68 000 hectares de forêt privée.

Pour et par ses membres

Telle est la devise de la coop.

Aménagement forestier coopératif des Appalaches a pour mission de conseiller et d’offrir des services d’exécution de qualité pour les propriétaires forestiers. La coopérative voit à promouvoir l’amélioration et la conservation des forêts de ses membres, afin d’en augmenter la productivité et la qualité.

Aménagement forestier coopératif des Appalaches voit à une saine gestion des forêts mises à sa disposition en tenant compte de l’ensemble des ressources de la forêt de façon à en obtenir un rendement accru et durable.

Territoire

Le territoire d’opération de la coopérative s’étend sur 19 municipalités réparties dans les MRC du Granit et du Haut-St-François. Pour plus d'informations, veuillez visiter notre page qui présente le territoire, ainsi que les municipalités concernées.

 

Filiales

La Société d’aménagement de l’Estrie (SAE)

La SAE se veut une Table de concertation régionale pour l’aménagement forestier en forêt privée. Elle regroupe les cinq groupements forestiers de l’Estrie et permet la promotion commune d’un environnement forestier durable à l’échelle de la région.

Services forestiers WAS

LPour occuper une place plus importante dans le milieu, diversifier les activités des groupements et assurer une stabilité aux équipes, deux organismes de gestion en communs de la région composent Services forestiers WAS. Cette entité regroupe Aménagement forestier coopératif des Appalaches et Aménagement forestier et agricole des Sommets. Ainsi, le partage d’équipement et des équipes permet de répondre adéquatement à certains mandats spécifiques sans impacter les activités régulières.

Compensation CO2 Qc

Conscient de l’importance de la forêt dans la lutte aux changements climatiques et désireux de prendre part aux actions terrain, AFC des Appalaches possède une filiale vouée à la compensation carbone par le boisement de superficies non forestières. Ce programme permet à tous de participer à la plantation d’arbres près de nous, au Québec. Effectivement, par la collaboration de la population, des organismes et entreprises et des propriétaires privés, des milliers d’arbres sont mis en terre pour capter le carbone atmosphérique lors de leur croissance, en plus de toutes les retombées positives offertes par ces nouvelles forêts sur le milieu. Visitez le www.compensationco2.ca pour plus de détails.