Services forestiers et administratifs

Réalisation de travaux d’aménagement

Préparation de terrain

Ce travail vise à créer un milieu favorable à la croissance des arbres mis en terre. Plusieurs interventions peuvent être réalisées pour préparer la station au reboisement, comme le scarifiage du sol, le dégagement des débris de coupe et le contrôle de la végétation concurrente.

Reboisement et enrichissement

Le reboisement consiste à planter de jeunes arbres afin de remettre en production un terrain déboisé ou improductif en espèces d’arbres désirées. Bien que les aménagements forestiers actuels visent la régénération naturelle des peuplements, il peut arriver que la mise en terre d’arbres soit nécessaire. Le conseiller forestier est la personne tout indiquée pour choisir l’espèce la mieux adaptée au site à reboiser et ainsi obtenir le meilleur rendement. Il peut également s’occuper de la mise en terre et du suivi de l’établissement et de la croissance des plants.

Lors de sa première saison de reboisement, en 1978, c’est 75 500 plants qui ont été reboisés par l’équipe d’AFCA. Depuis, la coopérative a mis en terre plus de 20,3 millions d’arbres dans la région.

Entretien de plantation

Une nouvelle plantation nécessite un suivi rigoureux, particulièrement lors des cinq premières années suivant la mise en terre. Il importe de rappeler qu’une plantation a pour objectif une production ligneuse accrue. Ainsi, pour produire un volume de bois supérieur, elle doit être entretenue adéquatement afin d’éviter un retard de croissance dû à la présence de végétation compétitrice ou encore à la présence de maladies ou d’insectes.

Les principaux traitements qui peuvent être proposés suite au suivi d’une plantation sont le regarni, le contrôle de la végétation concurrente et l’élagage.

Travaux précommerciaux

Ces traitements visent à diminuer la concurrence et à redistribuer le potentiel de croissance sur un nombre de tiges d'avenir uniformément réparties, en fonction de la qualité et de la composition du peuplement. Ils sont dits précommerciaux car aucun volume de bois n'est récupéré, les jeunes arbres non-marchands coupés sont laissés sur place.

Traitement sylvicole d’éducation qui consiste à couper des arbres de dimensions non marchandes pour diminuer l’intensité de la concurrence exercée sur des arbres d’avenir et améliorer leur croissance. L’EPC vise principalement à diminuer la concurrence entre les arbres d’essences désirées.

Travaux commerciaux

Les arbres récoltés sont commercialisables et destinés à une transformation industrielle. Les travaux commerciaux consistent en la récolte d'arbres de qualité moindre ou qui nuisent aux tiges ciblées, dans le but d'accélérer l'accroissement des arbres d’avenir et d’améliorer la qualité d’un peuplement. Parmi les principaux traitements commerciaux se trouvent : l’éclaircie commerciale, la coupe de jardinage, la coupe progressive d’ensemencement, la coupe de succession, la coupe d’assainissement, la coupe par bandes et la coupe totale.